Apprendre à coder avec Structured Query Language (MySQL)

MySQL est donc un Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles qui utilise le langage SQL. C'est un des SGBDR les plus utilisés en informatique.

Heuresement que nous maitrisons parfaitement ce langage du système de base de données MySQL. Il est considéré comme une des bases de la création de sites web dits dynamiques mais également des applications web que nous voulons vous offrir.

N'attendez plus avant de lancer votre site web ?

Nous créons votre site web pro clé-en-main en 7 jours seulement ! Puise que nous sommes experts en codage PHP qui se chargent d'optimiser son code source et le web design. N'attendez plus, développez une activité rentable et performante sur internet.

Exemple de sites internet réalisés avec MySQL ?

Emane.cm, Google.com, Youtube.com, Facebook.com, Amazon.com, Youporn.com, Pornhub.com, Twitter.com, Linkedin.com, Pinterest.com, Instagram.com, Live.com, Msn.com, Wikipedia.org, Blogger.com, Myspace.com, Baidu.com, Yahoo.fr, QQ.com, Rapidshare.com, eBay.com, fc2.com, Go.com, Hi5.com, Mail.ru, Doubleclick.com, Yandex.ru, AOL.com, Flickr.com, Taobao.com, Photobucket.com, Skyrock.com, Ask.com

 

 ECRIVEZ-NOUS ?       APPELEZ-NOUS ?        INSPIREZ-NOUS ? 

 

Structured Query Language (MySQL)

La popularité de MySQL est due en grande partie au fait qu'il s'agit d'un logiciel open source, ce qui signifie que son code source est librement disponible et que quiconque en ressent l'envie et/ou le besoin peut modifier MySQL pour l'améliorer ou l'adapter à ses besoins. Une version gratuite de MySQL est par conséquent disponible. À noter qu'une version commerciale payante existe également.

Les bases de données (MySQL)

Une base de données informatique est un ensemble de données qui ont été stockées sur un support informatique, organisées et structurées de manière à pouvoir facilement consulter et modifier leur contenu.

Une base de données seule ne suffit donc pas, il est nécessaire d'avoir également :

  • un système permettant de gérer cette base ;

  • un langage pour transmettre des instructions à la base de données (par l'intermédiaire du système de gestion).

Tout ceci va constituer notre base de données pour le site. Mais il ne suffit pas que la base de données existe. Il faut aussi pouvoir la gérer et interagir avec cette base. Il faut pouvoir envoyer des messages à MySQL (messages que l'on appellera "requêtes") afin de pouvoir ajouter des news, modifier des informations sur les membres, supprimer, et tout simplement afficher des éléments de la base.

Système de Gestion de Base de Données (SGBD)

Un Système de Gestion de Base de Données (SGBD) est un logiciel (ou un ensemble de logiciels) permettant de manipuler les données d'une base de données. Manipuler, c'est-à-dire sélectionner et afficher des informations tirées de cette base, modifier des données, en ajouter ou en supprimer (ce groupe de quatre opérations étant souvent appelé "CRUD", pour Create, Read, Update, Delete).
MySQL est un système de gestion de bases de données.

Le paradigme client-serveur

La plupart des SGBD sont basés sur un modèle client-serveur. C'est-à-dire que la base de données se trouve sur un serveur qui ne sert qu'à ça, et pour interagir avec cette base de données, il faut utiliser un logiciel "client" qui va interroger le serveur et transmettre la réponse que le serveur lui aura donnée. Le serveur peut être installé sur une machine différente du client ; c'est souvent le cas lorsque les bases de données sont importantes.

Ce n'est cependant pas obligatoire, ne sautez pas sur votre petit frère pour lui emprunter son ordinateur. Dans ce tutoriel, nous installerons les logiciels serveur et client sur un seul et même ordinateur. Par conséquent, lorsque vous installez un SGBD basé sur ce modèle (c'est le cas de MySQL), vous installez en réalité deux choses (au moins) : le serveur et le client.

Chaque requête (insertion/modification/lecture de données) est faite par l'intermédiaire du client. Jamais vous ne discuterez directement avec le serveur (d'ailleurs, il ne comprendrait rien à ce que vous diriez). Vous avez donc besoin d'un langage pour discuter avec le client, pour lui donner les requêtes que vous souhaitez effectuer. Dans le cas de MySQL, ce langage est le SQL.

Bases de données relationnelles (SGBDR)

Le R de SGBDR signifie "relationnel". Un SGBDR est un SGBD qui implémente la théorie relationnelle. MySQL implémente la théorie relationnelle ; c'est donc un SGBDR. 

La théorie relationnelle dépasse le cadre de ce tutoriel, mais ne vous inquiétez pas, il n'est pas nécessaire de la maîtriser pour être capable d'utiliser convenablement un SGBDR.

Il vous suffit de savoir que, dans un SGBDR, les données sont contenues dans ce que l'on appelle des relations, qui sont représentées sous forme de tables. Une relation est composée de deux parties, l'en-tête et le corps.

L'en-tête est lui-même composé de plusieurs attributs. Par exemple, pour la relation "Client", on peut avoir un en-tête avec quatre attributs : numéro, prénom, nom et e-mail.

Le langage SQL

Le SQL (Structured Query Language) est un langage informatique qui permet d'interagir avec des bases de données relationnelles. C'est le langage pour base de données le plus répandu, et c'est bien sûr celui utilisé par MySQL. C'est donc le langage que nous allons utiliser pour dire au client MySQL d'effectuer des opérations sur la base de données stockée sur le serveur MySQL.

Les concurrents de MySQL

Il existe des dizaines de SGBDR, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients. Je présente ici succinctement quatre d'entre eux, parmi les plus connus. Je m'excuse tout de suite auprès des fans (et même simples utilisateurs) des nombreux SGBDR que j'ai omis de présenter.

Oracle Database

Oracle, édité par Oracle Corporation (qui, je le rappelle, édite également MySQL) est un SGBDR payant. Son coût élevé fait qu'il est principalement utilisé par des entreprises.
Oracle gère très bien de grands volumes de données.

PostgreSQL

Comme MySQL, PostgreSQL est un logiciel open source. Il est cependant moins utilisé, notamment par les débutants, car moins connu.

La raison de cette méconnaissance réside sans doute en partie dans le fait que PostgreSQL a longtemps été disponible uniquement sous Unix. La première version Windows n'est apparue qu'à la sortie de la version 8.0 du logiciel, en 2005.

MS Access

MS Access ou Microsoft Access est un logiciel édité par Microsoft (comme son nom l'indique…). Par conséquent, c'est un logiciel payant qui ne fonctionne que sous Windows. Il n'est pas du tout adapté pour gérer un grand volume de données et a beaucoup moins de fonctionnalités que les autres SGBDR. Son avantage principal est l'interface graphique intuitive du logiciel.

SQLite

La particularité de SQLite est de ne pas utiliser le schéma client-serveur utilisé par la majorité des SGBDR. SQLite stocke toutes les données dans de simples fichiers. Par conséquent, il ne faut pas installer de serveur de base de données, ce qui n'est pas toujours possible (certains hébergeurs web ne le permettent pas).

Pour de très petits volumes de données, SQLite est très performant. Cependant, le fait que les informations soient simplement stockées dans des fichiers rend le système difficile à sécuriser (autant au niveau des accès, qu'au niveau de la gestion de plusieurs utilisateurs utilisant la base simultanément).